Obsessionnel de la technique ?

Vous aussi vous êtes peut-être dans ce genre schéma, obsédé par la technique. Vous avez du mal en match à rester calme après une faute, à rester concentré sur le moment présent et à vivre pleinement le point, vous faites beaucoup de panier de balle, de régularité mais en match, rien ne se passe jamais comme prévu.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que vous devez le plus rapidement possible transposer votre technique à des situations de jeu réel et apprendre à adapter votre geste. Si à l’entrainement vous êtes capable d’enchainer les topspin rigoureusement avec la même qualité et une bonne implication physique mais qu’en match vous vous enfermez dans la facilité, ce qu’on peut appeler le domaine de maitrise, vous allez être peu ou pas performant. Bien sur, la régularité va vous permettre de progresser techniquement et plus vous ferez d’exo sans incertitude plus vous verrez une amélioration quantitative et qualitative.

Néanmoins, ces genres de situations sont trop éloignés des situations de jeux réelles que vous allez rencontrer. Si vous y consacrez une trop grosse part de votre entrainement, vous allez être incapable de transposer votre technique sur un affrontement qui va durer en moyenne 3,8s pour un point.

Amenez de l’incertitude

J’en ai déjà parlé dans l’article méthodologie de l’entrainement. Amenez vite de l’incertitude mais allez-y petit à petit. Commencez par de l’incertitude sur le placement, puis l’effet, la profondeur puis les trois.

Vous sentirez que vous commencez à progresser quand vous jouerez parfaitement une balle que vous n’attendiez pas. Incluez alors dans vos exercices ce principe :

1 balle sur 4 avec incertitude. Si vous travaillez votre démarrage et que l’exercice ressemble à : Service coupé, remise tendue dans le coup droit puis démarrage diagonal. Alors Le remiseur, une fois sur 4 va vous mettre la balle longue dans le revers. Faute ? Vous touchez la balle ? Vous la portez ? Normalement vous devriez retrouver les sensations de match, même la frustration de match. Mais c’est en étant vigilant sur tous les points que l’on développe son acuité visuelle et son jeu de jambe.

Ido Portal (coach en mouvement, que je vous invite à aller regarder sur youtube) pense l’apprentissage en 3 étapes. Isolation, intégration, improvisation. Je trouve ça très juste et approprié. Ça pourrait se traduire par : Panier de balle / Service remise / Incertitude forte

Peur de faire la faute

Malheureusement et souvent par passion, on se projette beaucoup trop sur le futur, dans le projet et on se concentre constamment sur une technique en cours d’acquisition et pas sur nos acquis. On se rassure à faire de l’enchainement sans incertitude pour se convaincre de progresser.

N’ayez pas peur de la faute, jouez avec de l’incertitude, improvisez quand vous êtes en retard et allez sur toutes les balles. S’il y a bien une chose qui m’énerve quand j’entraine, c’est quand je lance un exercice de jeu de jambe sans incertitude et que je vois le joueur arrêter la balle parce que le bloqueur ne l’a pas placée comme je l’avais mentionné.

A cela je dis toujours qu’il faut la jouer et que vous ne progresserez que quand vous jouerez correctement les balles que vous n’attendez pas.

Concentrez vous sur le moment présent, pas sur ce que vous rêvez de faire demain, ni sur vos erreurs d’hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *