Flowest@attitudeping.com

Crois en toi.

J’ai envie de vous montrer qu’avec de la passion, du travail et des rencontres, on peut arriver à faire de grande chose!

J’ai commencé le ping dans un petit club à l’âge de 15 ans, on ne faisait que des matchs pour s’entraîner.

Mon meilleur classement (et l’actuel) est 16.

Je m’entraîne en moyenne deux fois par semaine.

Et pourtant…

 

Comment j’ai intégré l’un des plus grand centre formateur de France, sans diplôme spécifique ping et sans être un ancien sportif professionnel ?

J’étais en licence STAPS et il fallait réaliser un stage. J’ai donc décidé de le faire dans mon club des loups d’Angers.

 

À la fin de ma licence je suis aller voir le coach pro (David Pilard) et je lui ai demandé :

“ça te dirait qu’on travail ensemble ?”

“Carrément!”

J’étais embauché.

 

Cette année là on est le club qui a envoyé le plus de jeunes joueurs au championnat de France benjamin/cadet.

 

L’année suivante et après avoir fait mes preuves David vient me voir :

“Flo, je suis souvent occupé avec les pro je veux que tu t’occupes du centre d’entraînement, maintenant c’est toi qui me dis ce que je dois faire”.

A l’époque, certains des joueurs du centre avait 10 ans et étaient déjà devenu meilleur que moi…

Je suis également passé sur la gestion des entraînements séniors régional/national ainsi que leur préparation physique.

Alors qu’il y a un an c’est moi qui m’entraînait avec eux et j’étais franchement pas le meilleur!

 

J’étais persuadé que mon niveau de jeu allait être un frein et que le fait de pas avoir passé de BE ou DE allait être une barrière.

Mais vous savez quoi ?

Prenez un joueur qui a 5 classements de plus que vous.

Faites un panier de balle avec lui.

Si vous faites bien votre job, qu’il sent une différence et que vous avez été pertinent,

il en redemandera.

 

Et c’est ce qui s’est passé pour tous les joueurs que j’ai entraîné durant ces dernières années.

 

Comment j’ai entraîné des joueurs de niveau international,

fait de l’initiation à la préparation mentale sur Stéphane Ouaiche

et battu Julien Girard au palet (il aimera pas que je dise ça  😂 ) ?

La vie c’est des opportunités et beaucoup de hasard.

 

Pendant ma licence je suis partis entraîner à la 4s Tours parce qu’un ami pongiste

connaissait le club et me disait qu’il y avait vraiment de quoi apprendre plein de chose chez eux.

 

J’ai rencontré les entraîneurs et c’était partis pour 3 mois là bas.

 

Je sais que le coach de la pro B de Tours me suis sur AttitudePing, j’en profite pour lui adresser toute ma reconnaissance pour ce qu’ils m’ont apportés et leur messages de soutiens!

Lors de ce stage, j’ai rencontré Michel Martinez qui quelques mois plus tard allait laisser un message sur facebook car il cherchait un entraîneur de toute urgence pour son stage après le désistement de l’un de ses cadres.

 

J’ai postulé et été pris dans la foulé.

 

Ce stage m’a permis de rencontrer des joueurs pro, des entraîneurs de talent, des préparateurs physiques, des entraîneurs d’autre pays.

J’ai pu notamment rencontrer Julien Girard. Un mec en or avec qui j’ai partagé de très bons moments conviviaux.

 

Je me souvient de ce qu’il m’a dit lorsque l’on s’est quitté “Surtout Flo, profites de la vie”.

Comment j’ai été sollicité par le milieu Handisport ?

Des circonstances et des opportunités.

 

On avait des joueurs qualifiés pour les championnat de France Handi et j’ai été sollicité pour être le coach de cette compétition.

Je n’avais jamais été à un championnat de France.

 

Résultat ? 3 médailles d’or et deux médailles d’argent.

 

J’ai pu rencontrer le DTN handi ainsi que plusieurs responsables en France.

Valérie, championne de France Handi et référente régional m’a également beaucoup aidé.

Ainsi le comité 44 m’a sollicité pour encadrer leur stage.

 

Lors des championnat de France handi multi catégories j’étais en pause alors

qu’aucun de mes joueurs n’avaient de match prévu prochainement.

Je me fit sollicité par un joueur qui souhaitait s’échauffé.

Je ne le connaissait pas mais répondi présent.

 

J’ai appris plus tard qu’il était référent national sourd et me proposa d’encadrer

des séances pour développer le ping sourd en france.

 

Incroyable non ?

 

Comment j’ai été invité à rejoindre un cabinet de coach professionnel alors que je n’ai même pas fini ma formation ?

 

Vous le savez, je vis aussi de la préparation mentale. J’ai envie que cette activité décolle parce que la plu-valu pour les sportifs, entrepreneurs et salariés est énorme!

 

Que se soit pour améliorer leur communication, leur confiance en eux ou résoudre des conflits.

 

Mais au fond je me demandais :

“qu’est-ce que je vais bien pouvoir apporter à des gens plus vieux, avec une grande expérience de la vie sur des thèmes aussi profond que l’estime de soi, les conflits, la confiance ou le deuil ?”

En fait ? J’avais tort.

 

Tout comme j’avais tort de pas me sentir capable d’entraîner des joueurs beaucoup plus fort que moi.

 

Après mon DU en préparation mentale j’ai souhaité intégrer une école de coaching pour parfaire ma maîtrise et acquérir plus de compétence.

 

Mais je ne trouvais pas d’école qui me convenait bien que regardant dans toute la France.

Et là, je reçois un mail du comité de ping 49 envoyé à tous les entraîneurs pour les inviter à participer à des sessions de coaching afin d’améliorer leur communication.

Curieux, je regarde de quoi il s’agit et tombe sur la page de Grégoire et Dorothé, coach professionnel depuis 3 ans.

 

Je tombe sur une page facebook et je fouille (un peu comme quand y a une fille qui te plait et que tu te met à chercher toutes les infos que tu peux comme un psychopathe).

 

Et là je vois qu’ils sont passé par une école de coaching très bien noté et de haut niveau …

à laval, à 50min de chez moi et pas loin de chez ma chérie.

Je pars rencontrer Grégoire et Dorothé qui m’accueille chez eux, me présente leur cabinet et les nouveautés qu’ils veulent apporter à la profession (spoil : c’est énorme).

Ils en profitent pour me parler de la formation qu’ils ont passé à Laval.

 

On s’entend super bien, Grégoire est devenu mon préparateur mental, parce qu’après tout un bon coach est un coach bien avec lui même.

 

Ça m’a permis de résoudre certaines problématique que j’avais dans ma vie.

On s’entend de mieux en mieux, on échange régulièrement, on s’appelle et discute de projet.

 

En parallèle, je poursuis ma formation de coach qui se déroule à merveille.

J’y trouve une vocation et les formateurs ne tarit pas d’éloge à mon sujet pour mon jeune âge.

 

Puis je reçois un mail de Grégoire qui me dit en résumé :

“On s’entends super bien, je suis impréssionné par ta maturité, viens on travail ensemble

Bahh…. ok ? Impossible de refuser.

 

Vous vous souvenez de la marque de vêtement SKUD que je vous avait présenté ?

 

Quentin, son créateur, recherchait des embassadeurs pour sa marque, il en a choisis 5, dont moi grâce à mon travail sur Attitudeping.

Au téléphone je lui parle de mon job de préparateur mental et il me dit qu’il connait un coach très connu dans le milieu de l’e-sport.

 

J’envoie un mail à ce coach pour parler avec lui et de ce qu’il fait dans le monde du jeu vidéo.

Il ne répond pas pendant 2 semaines … et finit par répondre en calant un rdv.

 

Au téléphone, ce mec a une vie dingue! Ça marche tellement bien qu’il a trop de client, voyage et rencontre des gens qui lui donne encore d’autres opportunités etc… Il a une énergie et une motivation monstrueuse.

 

Il finit donc par me confier :

“Si t’es intéressé on peut travailler ensemble et je peux t’aider à t’apporter des clients”.

Avec une ambition final de former un groupe de plusieurs coachs de haut vol.

Je précise quand même que je ne lui ai rien demandé.

Ma question de base était simplement : 

“Tu fais quoi avec des joueurs de jeux vidéos ?”

 

Et maintenant ?

 

Fort de cette expérience et surtout de cette confiance accumulé, j’ai envie de révolutionner la manière dont on peut entraîner et partager des connaissances dans le domaine de l’entraînement mais aussi de la préparation mentale et physique.

 

Et si vous lisez ça et que vous êtes arrivé au bout de ce long pavé (déjà bravo) c’est que vous faites partis de l’aventure! 🖤 ❤️

Faites preuve de gratitude pour la vie.

À très bientôt,

 

Florian